Charte de la pratique spéléologique

Être spéléo responsable !


CHARTE SPÉLÉOLOGIQUE EUROPÉENNE POUR LA PROTECTION DES CAVERNES



10 principes pour la protection des cavernes et du karst en Europe



Le royaume souterrain est fragile, vulnérable, a une évolution très lente ; Toute dégradation, toute intervention ou toute activité inappropriée entraînent des effets irréversibles. Protéger une grotte signifie connaître et apprécier ses valeurs, et être responsable signifie être conscient que la grotte est une chronique naturelle et culturelle que nous devons protéger et conserver pendant des générations.

Respecter l'environnement de la grotte signifie respecter la vie. Une façon de minimiser l'impact de la spéléologie pourrait impliquer:

1. Apprécier la beauté naturelle et les valeurs archéologiques et paléontologiques.
2. Ne pas laisser de traces de son passage, ne rien emporter ; savoir garder uniquement des impressions.
3. Utilisation de techniques respectueuses de l'environnement en ce qui concerne l'éclairage (préférer les lampes à batteries plutôt qu'acétylène qui marquent les parois et déposent des résidus de suies noirâtres sur les concrétions à long terme).
4. Rester sur des sentiers ou des sentiers établis (balisages).
5. Pratiquer la spéléologie en équipe formée avec suffisamment de connaissances.
6. Ne pas endommager l'environnement des grottes et minimiser le risque d'accidents durant le cheminement spéléologique.
7. Travailler avec du matériel qui minimise les effets sur l'environnement souterrain.
8. Cheminer autant que possible sur une surface dure et solide, afin de minimiser les impacts (ex.: casse de gours, étalement d'argiles).
9. Laisser le minimum d'impact possible sur le karst et autres formes de relief de la cavité visitée.
10. Devenir éducateurs et promoteurs de la protection et de la conservation des cavernes et des karsts.

MERCI !

J'ajouterai à cela que le désir de faire de belles photos ne nous donne pas le droit d'oublier tout ou partie de cette charte ! Nous pourrions ajouter à celle-ci de ne pas diffuser les géo-localisations des grottes sensibles, classées pour leur intérêt patrimonial ou archéologique, bien que toute grotte soit fragile par nature.